Anémochorie, qui désigne le mode de dispersion des graines grâce au vent, est une petite association loi 1901, basée en Aveyron, dont la vocation est de proposer une approche sensible de l'écologie.

Nous souhaitons, par nos regards artistiques et de modestes actions, participer à l'éveil d'une compréhension sensible des liens qui nous unissent à notre environnement, questionner sur la finalité des interventions de l'homme sur les éléments naturels.

Nous espérons réussir à susciter un sentiment d'interdépendance et de respect envers la nature.

mercredi 31 janvier 2018

Bientôt


L'édition du "Dictionnaire Français-Busique", écrit et dessiné par Anaïs Eychenne, est en cours de finalisation! 

Elle propose aujourd'hui ce guide afin de mieux faire connaître ce rapace discret et mal aimé, et vous permettre d'accéder à la lecture de ses différents comportements.
D'environ 120 pages, il est composé de textes ornithologiques mais également poétiques, d'une centaine de schémas et de planches anatomiques en couleurs. 

Accessible à tous, cet ouvrage se veut tout de même précis et espère répondre à un large éventail de questions.
Extrait:
"La Buse ne coopère pas activement avec les autres Rapaces, ni pour se nourrir ni pour se protéger. Et généralement le territoire de nidification de l’un exclut les autres ; à deux exceptions notables, deux Accipitridés tellement spécialisés qu’ils ne représentent aucun danger. La Bondrée apivore, tellement occupée à ravager couvains de Guêpes et d’Abeilles que la chair des Busons au nid lui est strictement inappétente. Le Circaète Jean-le Blanc lui se nourrit de reptiles pourvu qu’ils n’aient pas de carapace; c’est seulement la famine la plus abominable qui le pousserait aux nids des voisins."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire